Sauver ma position

Les filiales de la RTBF

filiales

Keywall

keywall

KeyWall offre une chaine complète de production : de la création de décors aux habillages d’émissions en passant par les effets spéciaux, l’animation 2D/3D, la post-production, les tournages ou encore la production de tout contenu, pour la tv, le cinéma ou le web.

KeyWall propose également une offre de contenus météorologiques généralistes ou spécifiques (infos et bulletins météo) ainsi que du contenu d’infos trafic dans des décors virtuels avec ou sans réalité augmentée. C’est d’ailleurs en ses studios que les 10 bulletins météo de la RTBF sont tournés quotidiennement.

En 2016, Keywall a continué à produire les bulletins météo et l’émission « Quels temps ! », l’émission d’info-traffic et les décors virtuels de plusieurs programmes RTBF.

Dreamwall

DreamWall_neg

Active dans les domaines de l’infographie, du graphisme et de l’animation audiovisuelle, La société Dreamwall (SA), née d’un partenariat avec Dupuis, met en couleurs, crée des images animées en 2D et en 3D, des effets spéciaux et autres images de synthèse pour de nombreuses productions belges et internationales. Ses activités relèvent d’un professionnalisme et d’une spécialisation uniques en la matière. Elle offre ainsi de nombreux services aux médias audiovisuels et permet de renforcer les coproductions de la RTBF.

L’année 2016 a été marquée par d’importantes productions. En effet, les travaux sur les productions «Yakari» et « Miru Miru» ont été terminés, alors que le long métrage « Zombillenium» et «  Petit Poilu » ont été lancé.  L’animation représente 84% du chiffre d’affaires de Dreamwall. La société continue de développer ses activités TV Solutions, dont la refonte totale de l’habillage d’antenne de Vox Africa ainsi que la création du générique des élections marocaines et les différents éléments d’habillage graphique, et le Multimédia avec l’activité Design, la maintenance de sites web et le Cross Media.

RMB

RMB commercialise l’espace publicitaire des médias télévision et radio et des nouveaux médias issus de la numérisation.

Deuxième régie publicitaire au sud du pays, RMB a réalisé en 2016 un chiffre d’affaire de 107 millions d’euros et occupe une centaine de personnes à Bruxelles, Liège, Charleroi et Namur.

rmb

Casa Kafka Pictures

casakafka

Dans le but de renforcer la production, la créativité et l’ambition audiovisuelles belges, la RTBF a créé Casa Kafka Pictures (SA) en 2005. Celle-ci initie des passerelles entre les producteurs et les investisseurs et joue donc un rôle actif dans les différentes étapes du Tax Shelter, mesure d’incitation fiscale à l’investissement dans la production d’œuvres audiovisuelles belges. Elle garantit aux investisseurs qui souhaitent apporter leur soutien aux œuvres audiovisuelles belges un rôle de conseil et de suivi approfondi, de l’investissement à l’obtention de l’exonération fiscale.

Casa Kafka Pictures travaille en étroite collaboration avec la production audiovisuelle indépendante. Son catalogue d’œuvres est diversifié, en constante évolution, et donne accès à tous types de productions, de budgets, de sujets et de publics.

En 2016, sur le plan financier, Casa Kafka Pictures a levé un montant total de 18.233.419 € réparti sur 61 œuvres dont 35 sont des majoritaires belges (« Faut Pas Lui Dire », « Troisièmes Noces », « Seule à mon Mariage », « La Trêve 2 », « Unité 42 »). Dans un marché audiovisuel contracté, Casa Kafka Pictures a conclu 13 nouvelles collaborations avec des producteurs audiovisuels.

Sur le plan artistique, l’année a été marquée par les récompenses reçues par « I, Daniel Blake » de Ken Loach (Palme d’Or du Festival de Cannes) et de « Elle » de Paul Verhoeven (César du Meilleur film, Golden Globe du Meilleur Film étranger) ainsi que le succès des séries télévisées « La Trêve » et « Ennemi Public » diffusées sur la RTBF et vendues à l’international.

Fin de l’année, la loi étendant le mécanisme du Tax Shelter aux œuvres scéniques a été votée, augurant les perspectives de nouvelles collaborations en 2017.

Sonuma

Constituée en société anonyme en janvier 2009, la SONUMA prend en charge la préservation, la numérisation et la commercialisation du fonds d’archives télévisuelles et radiophoniques de la RTBF dont elle est devenue propriétaire.

Elle entend appliquer un modèle d’archivage qui respecte les normes internationales en vigueur, sur la base d’échange d’expériences déjà menées dans les pays voisins, notamment avec l’INA en France. Installée à Liège, la Sonuma cherche en outre à collaborer avec les entreprises de la Région wallonne et de la Communauté française qui ont développé un réel savoir-faire dans ce secteur.

Le site public www.sonuma.be compte à ce jour plus de 5000 séquences représentatives de l’ensemble des collections TV et radio de la RTBF numérisées par la SONUMA. De nombreuses demandes de recherches sont déclenchées suite à des consultations de ce site.

Durant l’année 2016, la SONUMA a continué à jouer son rôle de fournisseur d’images d’archives aux différents acteurs culturels, institutions et organisateurs d’événements en Fédération Wallonie-Bruxelles tels que : Le Musée de la vie Wallonne, Le Bois du Cazier, BOZAR, CINEMATEK, Les Grignoux, La Vénerie, La Ville de Bruxelles, La Ville de Liège, Le Festival du Film Nature, Le Musée des Transports en commun de la Ville de Liège…

Au 31 décembre 2016, 156.633 heures de programmes radio et TV numérisés dont 16.309 heures des télévisions locales.

Chapitre précédent

11. Ressources Humaines

page précedente

Chapitre suivant

13. Performances Financières

page suivante