Sauver ma position
RTBF | Créations
30
page,page-id-30,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Séries Belges

La production des séries belges issues du Fonds FWBRTBF se poursuit forte du beau succès remporté par les premières, « La Trêve » et « Ennemi public », tournées en 2015 et diffusées en 2016.

Très attendue, la nouvelle série issue du Fonds Wallonie- Bruxelles-RTBF, La Trêve, s’est tournée au coeur de l’Ardenne dans des décors et paysages très contrastés entre ombre et lumière. Elle met en scène des « gueules » bien de chez nous : Yoann Blanc, Guillaume Kerbusch, Anne Coesens, Catherine Salée, Tom Audenaert, Sam Louwyck, Sophie Breyer…

Ennemi public réunit à l’écran Stéphanie Blanchoud, Jean-Jacques Rausin, Clément Manuel, Laura Sépul, Daniel Hanssens, Philippe Jeusette, Pili Groyne, Jean-Claude Dubiez, Vincent Londez… Une histoire entre préjugés, passions et vérité…

LaTreve

La trêve

428.000

Téléspectacteurs

23.363

Chargements Proximus

12.195

Chargements Voo

77.677

Chargements sur Auvio

Ennemi Public

391.000

Téléspectacteurs

14.732

Chargements Proximus

8.122

Chargements Voo

88.368

Chargements sur Auvio

Elles ont toutes deux été fortement appréciées des téléspectateurs, comme en attestent les excellentes audiences, respectivement 428.000 et 391.000 téléspectateurs. L’engouement est d’ailleurs tout aussi important au-delà de nos frontières puisqu’elles ont été vendues à l’étranger et même à travers le monde pour La Trêve. Les deux séries sont depuis quelques mois en écriture d’une 2e saison. 2016 a également été l’année du lancement de la production de deux nouvelles séries: « e-Legal » (tournée en 2016 et actuellement en post-production) et « Unité 42 » (en tournage 2017). Ces deux séries plongent dans la toile et traitent chacune à sa manière de la cybercriminalité.

15 autres projets sont en développement d’écriture. Parmi les projets les plus avancés,
citons « Comme les autres », « Champion », « S001 » et « Unseen ».

worldmap

LA CRÉATIVITÉ ET LES TALENTS BELGES À LA CONQUÊTE DU MONDE !
LES TERRITOIRES OÙ LA TRÊVE ET ENNEMI PUBLIC ONT ÉTÉ VENDUS.

COPRODUCTIONS DE LA RTBF

bg

Réalisations

22

Films "longs métrages" ont été coproduits
par la RTBF en 2016

4

films "longs métrages" sont en-cours
de développement de coproduction pour 2016

chezNous
Chez Nous
bg

Réalisations

61

Documentaires ont été coproduits
par la RTBF en 2016

5

Documentaires sont en-cours
de développement de coproduction pour 2016

MolenbeekSlide

Copyright = Triangle 7

de José-Luis Penafuerté et Chergui Kharroubi
Molenbeek, génération radicale ?
2.Photo-Cockerill
John Cockerill, toute une histoire 

Les Films de la Passerelle

de Bernard Balteau  
Les-enfants-du-hasard
de Thierry Michel  
Les enfants du hasard  

Les Films de la Passerelle

L’eau-sacrÇe
L’eau sacrée  
d' Olivier Jourdain  

Nameless Productions

bg

Réalisations

35

Téléfilms ont été coproduits
par la RTBF en 2016

MEURTRES+A+DUNKERQUE[1]
Meurtres à Dunkerque
bg

Réalisations

1

Série belge a été coproduite
par la RTBF en 2016

18

Séries belges sont en cours de
développement de coproduction pour 2016

Duo_elegal.-jpg
e-Legal
2Jours_1nuits

Films Long Métrage

22

ont été coproduits par la RTBF en 2016

4

sont en développement de coproduction.

Documentaires

61

ont été coproduits par la RTBF en 2016

5

sont en développement de coproduction.

docu1

DU CÔTÉ DE LA CULTURE

Du côté des magazines culturels, l’année 2016 correspond à la valorisation des arts de la scène, concrétisée par des captations théâtrales diversifiées, déclinées sur les trois chaines de la RTBF.

Si La Une reste le rendez-vous du répertoire classique de chez nous, le lieu des programmations festives et événementielles, La Deux, ouvre ses portes à des spectacles drôles. La Trois propose quant à elle un nouveau rendez-vous mensuel, tous les premiers lundis du mois : « Jour de relâche ».

A l’honneur, le théâtre qui surprend, le spectacle en prise avec l’actualité, les textes d’auteur ou issus des nouveaux collectifs. Une soirée en deux parties, suivie par «Jour de relâche, le mag», dédié aux arts de la scène en FWB.

D6bels On Stage est entré dans une nouvelle ère, avec à son bord un nouveau visage… celui de Fanny Gillard! Pleine de peps, Fanny imprègne désormais l’émission de son naturel et de son énergie. 34 groupes ou artistes belges et internationaux, connus ou à découvrir, ont joué en live à la ferme du Biéreau en 2016.

Le Classique en prime, le rendez-vous musical en deux parties du vendredi soir sur La Trois, a définitivement modifié la perception du public vis-à-vis du « classique ». Il se décline en quatre axes : la mise en valeur des jeunes musiciens belges (Jeunes solistes, Grands destins), l’approche ludico-pédagogique (Un pass pour l’opéra et les capsules Je sais pas vous de Patrick Leterme, Les clés de l’orchestre de Jean-François Zygel), les retransmissions de grands opéras du MET, de l’ORW (Aïda, Fidelio, L’enlèvement au sérail, Lucia di Lammermoor). Et enfin, les concerts événementiels comme les 30 concerts captés en 3 jours lors du Festival Musiq’3, le Concours Reine Elisabeth et les BBC Proms qui remportent chaque année un succès de taille.

L’Invitation, l’émission quotidienne de La Trois, continue à emmener ses duos à la découverte d’un univers culturel qu’ils n’ont pas l’habitude de rechercher. Ceux-ci vivent une expérience culturelle et des échanges uniques en compagnie de leurs hôtes. Et les chiffres sont parlants : 375 artistes ont été mis en valeur sur une saison et 150 lieux culturels visités.C’est Cult, programme parodique et décalé de La Deux, a revu sa formule. Plus de présentatrice ni de comédien, une voix off et des scénarios variables. Chaque jour, deux idées de sorties culturelles traitées avec humour et insolence.

Et puis il y a les magazines récurrents surLa Deux qui continuent à réunir un public fidèle et passionné : Hep Taxi ! poursuit les balades de nos stars belges et internationales. Livrés à domicile s’est déplacé chez les lecteurs avec les auteurs qui ont fait l’actualité de 2016, avec une nouvelle collaboration avec le JT en période de Foire du livre. 54 auteurs belges ont répondu présent. Dans Tellement Ciné, Cathy Immelen a sélectionné les sorties ciné, proposé des critiques sans langue de bois et des interviews exclusives. Et dans Coupé au montage, Myriam Leroy a arpenté le versant nord (le moins exposé) d’une série d’artistes belges inspirants, du réalisateur Joachim Lafosse à la poétesse Laurence Vielle.

Le décrochage d’ARTE Belgique s’est poursuivi avec Tout le Baz’Art. Hadja Lahbib a donné carte blanche à des acteurs culturels connus ou pas du grand public. Elle les a suivis dans leurs coups de coeur, dans les lieux qui comptent pour eux et qui les ont forgés, entourés de ceux qui leur sont chers.

La Première a abordé lors de la rentrée culturelle, les questions majeures liées à la culture. La culture est une formidable opportunité de développement de notre société. Mais elle fait face à des enjeux majeurs : comment la financer dans un contexte d’austérité ? Comment l’inscrire dans l’évolution numérique, sans la standardiser à l’heure de la recommandation par algorithme ? Comment lui donner de la vitalité dans une société de l’information et du divertissement ? Deux temps forts à cette journée. Dans le premier, Anne Sinclair est au micro de Fabienne Vande Meerssche dans un Forum de Midi Prem1ère spécial en direct et en public. Cette émission spéciale à l’occasion de l’inaugu¬ration de l’Exposition « 21, rue de la Boétie » a décrit, à travers le parcours du marchand d’art Paul Rosenberg (grand-père d’Anne Sinclair), l’évolution de l’Histoire de l’art au 20e siècle. Le second est une émission spéciale en direct et en public « Quelle culture pour demain ? », avec un débat animé par Corinne Boulangier avec la ministre de la culture, des personnalités et acteurs majeurs du secteur, les producteurs et entrepreneurs culturels.

culture

Les sentinelles
LE NOUVEAU RENDEZ-VOUS PHILOSOPHIQUE

Les sentinelles, au sens le plus strict, sont des soldats qui gardent le camp. Et ceux qui sont invités dans ce nouveau rendez-vous présenté par Caroline Veyts sont en quelque sorte les gardiens de nos valeurs fondamentales, dans un monde bien malmené et en perte de repères.

La justice sociale semble devenue un mirage, quatre personnes sur cinq dans le monde vivent sous le seuil de pauvreté. Les guerres font rage non seulement aux quatre coins de la Planète mais aussi plus près de nous, conduisant sur les routes de l’exil des milliers de personnes en quête d’une vie moins précaire et moins exposée à la violence. Mais chez nous aussi, la violence du terrorisme explose, aveugle et imprévisible.

Au coeur de tous ces bouleversements, nous cherchons notre chemin. Les sentinelles qui sont conviées dans cette émission sont des personnalités éclairantes, qui ont un point de vue sur cette période de crise que nous traversons, et peut-être, une issue possible à nous proposer pour avancer plus sereinement vers demain.

Un exemple, le premier invité de Caroline Veyt était Philippe Van Parijs, belge, philosophe et économiste, pessimiste à court terme, optimiste à long terme : « Pour nourrir l’espérance d’un monde meilleur, dit-il, la dénonciation ne suffit pas. L’imagination est indispensable ».

sentinelles

À LA DÉCOUVERTE DES
LIEUX INTERDITS

Ce nouveau magazine de société présenté par Julie Morelle plonge littéralement au coeur de lieux inaccessibles pour révéler en images des endroits insolites, exceptionnels, secrets ou sécurisés.

Il existe une multitude de lieux dans lesquels la plupart d’entre nous ne se rendra sans doute jamais. Qui n’a jamais rêvé d’entrer dans une base militaire, un palais privé, un château toujours habité, un centre d’affaires ou l’atelier d’un diamantaire ?

Chaque émission est centrée sur un thème commun aux différents reportages et comporte une séquence qui permet à un candidat de vivre une expérience inédite et de satisfaire ainsi sa curiosité. Ces lieux dont l’accès est interdit sont exceptionnellement ouverts le temps du tournage! Que ce soit sur le thème de l’eau, de l’aviation, sur la principauté de Monaco ou encore sur les vacances, Julie vous révèle bien des facettes d’endroits qui nous font rêver ou qui nous concernent tous…

Avec sa courtoisie et son sourire, Julie Morelle ouvre ainsi de nombreux sésames de jour comme de nuit avec le regard qui est celui d’une journaliste.

Lieux_interdits

LA RADIO SE RÉINVENTE

CLASSIC 21

En 2016, Classic 21 propose à ses auditeurs un nouveau concept au contenu exclusif, uniquement en podcasting: Les Thérapies Célèbres. Sur une idée du Dr Guy Maruani, psychiatre et l’auteur des textes, il s’agit d’analyses post mortem pour la plupart de stars du Rock ou de “stars” tout court. On retrouve notamment John Lennon, Jim Morrison, Vincent Van Gogh, Joseph Kafka, Johnny Hallyday, Jeanne d’Arc, et Janis Joplin pour les premiers jets. Le rôle du psy est tenu par Marc Ysaye avec un comédien différent à chaque épisode. A chaque fin d’analyse, le psychiatre revient sur les points essentiels et les explique à l’auditeur.

therapies-neutre

PURE

En septembre 2016, Pure FM a remanié ses deux primes: la matinale SNOOZE et le drive-time LE DRIVE.
De 6 à 9h, Guillaume Drigeard pilote une matinale survitaminée, accompagné d’une nouvelle recrue, Lucile Poulain. Certaines séquences, comme le Label Snooze, qui met à l’honneur les jeunes entrepreneurs ou C’est pas si compliqué, qui décrypte un fait d’actualité, sont toujours au programme, parmi des nouveautés : chaque jour à 6h25, la Stat’ du mat‘ donne une info insolite et ludique et à 7h45, Snooze ouvre le micro à de jeunes humoristes.

La matinale de Pure explore toutes les thématiques indispensables et incontournables en 2016 : le web, la production audiovisuelle, l’humour, le sport, l’info et bien sûr la musique.

Avec des rendez-vous d’info dynamiques, la météo et le Mobilinfo, Snooze contient tous les ingrédients indispensables pour bien démarrer la journée, le tout avec un esprit résolument connecté.

De 16 à 20h, un nouveau duo, composé de Bénédicte Deprez et Cédric-Jean Busine, est aux commandes du Drive : une émission musicale et hyper-connectée avec tous les hits de Pure, ponctuée d’infos soigneusement sélectionnées par les animateurs et leurs chroniqueurs: news musicales, buzz, infos société, jeux vidéo, séries, sports, réseaux sociaux, actu média. Informer et divertir sont les maître-mots du Drive, pour finir l’après-midi en toute décontraction, avec aussi la météo et le Mobilinfo.

Une nouvelle émission a également fait son apparition dans la grille : Radar, le dimanche à 22h.

Toute l’actu de la scène indie avec 3 jeunes passionnées aux manettes. Musique alternative, focus sur la production belge, agenda des concerts, interviews et séquences décalées rythment ce nouveau programme de fin de semaine.

pure

AUTOPSIE

Le Trophée Radio de la RTBF récompense chaque année un projet radio original, innovant et créatif. Avec pour enjeu : la diffusion du projet lauréat sur les antennes d’une des chaînes de la RTBF. Le premier projet victorieux s’intitule Autopsie. Proposé par Arnaud Ruyssen et Patrice Hardy, il met à la une un moment fort de l’actualité des dix dernières années et en retrace les causes et les faces cachées au travers d’un récit grand format, rythmé par des archives et les témoignages des acteurs de l’événement. Une approche originale qui mêle le journalisme narratif, l’enquête, les archives (SONUMA) et l’interview.

Le Site web : http://www.rtbf.be/autopsie/

Sept numéros de ce nouveau magazine ont été diffusés
sur La Première les samedis de l’été, du 9 juillet au
20 août, entre 12h et 13h. Parmi les thèmes abordés :

  • La débâcle Fortis (2008)
  • L’étonnant destin de la famille Borlée
  • Le 21 juillet 2011, début de la fin de la plus
    longue crise du pays
  • L’affaire Léopold Storme (2007)
  • L’abdication d’Albert II (2013)
  • La saga ‘photovoltaïque’ en Wallonie
  • Le jour où on a évité le Grexit (12 juillet 2015)

COURSE À LA MAISON BLANCHE

“La course à la maison blanche”, est une opération journalistique de grande envergure et totalement inédite, imaginée par Mehdi Khelfat. Développée à l’initiative de l’info radio, elle a associé La Première, Vivacité et Pure avec le web et les réseaux sociaux, qui ont été les premiers à relayer le travail d’une équipe composée de deux journalistes RTBF et d’un journaliste du Mouv’ (Radio France). Catherine Tonero, Sébastien Sabiron (du Mouv’) et Thomas Mignon ont traversé les Etats-Unis d’Ouest en Est et ont publié leurs reportages sur de multiples plateformes avec comme principal outil de travail un smartphone !

Le Site web : http://www.rtbf.be/info/maisonblanche/ reprend leurs parcours.
Les rendez-vous ont été multiples sur le web, sur facebook, en radio et dans Auvio.

course-maison-blanche

MOLENBEEK, GÉNÉRATION RADICALE ?

UNE SOIRÉE DOCUMENTAIRE/DÉBAT

Un an après les attentats de Paris, la RTBF a proposé une soirée spéciale présentée par Hadja Lahbib et Jérôme Colin autour du documentaire inédit coproduit par la RTBF « Molenbeek, génération radicale?». Réalisé par Chergui Kharroubi et José-Luis Peñafuerte, ce film offre un regard en profondeur sur cette commune bruxelloise stigmatisée au lendemain des attentats. Pour poursuivre la réflexion et fournir des éléments de réponse à la question du radicalisme, il a été suivi d’un débat citoyen animé par Hadja Lahbib et Jérôme Colin au coeur d’une école bruxelloise avec des enseignants, des familles, des jeunes, des citoyens ou des experts.

Molenbeek est la deuxième commune la plus pauvre de Belgique avec une grande densité de population : 15.000 habitants par kilomètre carré. Le taux de chômage des moins de 25 ans y est de 45%.

Tourné au lendemain des attentats de Paris et durant plusieurs mois, ce documentaire nous offre une plongée sans concession mais sans caricature dans la réalité de ce quartier populaire et déshérité du centre de la capitale européenne. Durant plusieurs mois, les réalisateurs ont côtoyé les habitants de cette commune qui a fait la Une de l’actualité internationale mais dans laquelle les touristes ne s’aventurent presque jamais.

Ils y ont rencontré des jeunes et des familles, dont des parents d’enfants partis en Syrie rejoindre les rangs de Daesh, des politiques, des acteurs sociaux, des éducateurs, des enseignants, des policiers, des imams, des artistes … Leur constat est porteur de nombreuses interrogations qui vont bien au-delà de Molenbeek, elles valent pour toute l’Europe, une Europe confrontée à l’immense défi : celui d’une génération de jeunes susceptibles de trouver un exutoire dans la radicalisation islamique.

Nous entendons parler de radicalisation tous les jours dans les médias, dans la rue, à l’école, mais de quoi s’agit-il ? De quoi souffrent les jeunes, les familles ? Est-ce la faute à l’école ? A la situation économique ? A la religion ? Aux parents ? Que peut-on y faire ? Y a-t-il des pistes à construire ensemble pour lutter contre la radicalisation ?

Pour en débattre, Hadja Lahbib et Jérôme Colin étaient entourés de la plupart des interlocuteurs du documentaire ainsi que d’une série de témoins ou experts de la question.

Ils étaient réunis dans une école bruxelloise, l’école étant un lieu emblématique et un enjeu fondamental de ce débat. Parmi les invités : Radouane Attiya, docteur en islamologie, Mohammed Ouachen, comédien Molenbeekois, Saliha Ben Ali, dont le fils Sabri est décédé fin 2013 en Syrie, Andrea Réa, professeur de sociologie à l’Université libre de Bruxelles, ou encore Alain Grignard, islamologue et Commissaire en chef de la cellule antiterroriste. Un débat essentiel sur une question qui apparaît de plus en plus comme une urgence aujourd’hui.

Molenbeek

A VOTRE AVIS

LA NOUVELLE ÉMISSION POLITIQUE DU DIMANCHE,
AVotreAvis

Dans cette nouvelle émission politique interactive, diffusée sur la Une et sur la Première, Sacha Daout aborde de façon accessible tous les aspects de la vie en société.

Les téléspectateurs peuvent donner leur avis en direct de leur salon sur les grands sujets d’actualité, grâce à une application simple (via leurs smartphones, tablettes, PC). Ils sont invités à se positionner sur des questions directes et concrètes. Ces questions suscitent des débats avec les invités, chroniqueurs, politiques et acteurs de terrain.

Dans la 1ère partie, aux côtés de Sacha Daout, trois journalistes spécialisés en politique, Rudy Hermans, Catherine Ernens et Alice Dive, chroniquent l’émission de leurs questions (im)pertinentes pour faire barrage à la langue de bois et donner leur avis ! L’invité est face à leurs questions, leur humour et leur analyse.

L’émission fait aussi la place aux jeunes : chaque semaine, elle accueille un jeune qui vote pour la 1ère fois lors des prochaines élections de 2018. En partant de son quotidien, il s’adresse directement à un invité politique. Pierre Kroll est encore et toujours de la partie avec, nouveauté, la possibilité pour lui, et de manière inédite, d’interrompre de façon graphique toute forme de langue de bois ou de réponse évasive.

A 12h00, un rappel des titres du JT fait la transition vers l’actualité de la semaine et son analyse politique avec l’interview longue d’un invité, un débat ou un face à face au cours duquel les téléspectateurs/internautes peuvent évidemment donner leur avis…

L’émission est diffusée en radio à 13h10 sur La Première.

LE SCAN

Chaque lundi, le JT de 19h30 vous propose une séquence inédite “Le Scan”, conçue par Thomas Gadisseux et Axel Bonnert.

L’univers est ludique. Le ton percutant. Le style pédagogique. Le journaliste vous emmène dans ” Le Scan “, son bureau hyper équipé dans lequel il va vérifier, décortiquer et analyser l’info sous toutes ses coutures, en vous interpellant directement. ” Le Scan ” met en boîte l’actualité pour vous livrer des réponses claires.

Que cachent certains documents officiels ? Sur quoi se basent des déclarations polémiques ? Peut-on croire ces chiffres qui font parfois l’actualité ? La séquence a pour objectif de vérifier, de confronter, bref de scanner l’info pour la rendre claire et accessible. Dans “Le Scan”, Thomas Gadisseux et d’autres détectives publics (dont Tristan Godart) proposent de passer au crible les propos des hommes et femmes publics pour y démêler le vrai du faux, de tester la fiabilité de certaines mesures, d’obtenir des documents inédits pour en révéler leurs contenus.

Le_Scan

AH, C’EST VOUS !

Tous les jeudis en 2è partie de soirée, Benjamin Maréchal donne la parole aux anonymes qui font l’actu de la semaine.

Ah,cestvous

Ils sont devenus des « héros ». Ils ont une histoire. Ils ont une actualité ou commentent celle du pays. Pour leur parler, il les accueille dans un lieu de passage qui vit la nuit : la pompe à essence située sur la E19 (élue 2è plus belle station essence du monde et 1ère plus belle station d’Europe par le site d’architecture Anglais Design Curial). Il y propose d’ouvrir le débat sur leur quotidien avec ceux et celles qui ont envie de donner leurs avis et qui ont des choses à dire !

Mais il reçoit aussi des personnalités qui ont fait l’actu récemment. Dans ce talkshow plein d’interaction où volent les arguments pour et contre, il nous aide avec humour et sympathie à nous forger une opinion.

« VIS TA MINE ! »,
LE NOUVEAU MAGAZINE SANTÉ/BIEN-ÊTRE

Chaque jour, Adrien Devyver et sa bande de spécialistes répondent à 3 questions du public via notamment les réseaux sociaux. Ces questions concernent toutes les facettes de notre corps, notre santé, notre alimentation et notre bien-être.

Chaque jour, Adrien Devyver et sa bande de spécialistes répondent à 3 questions du public via notamment les réseaux sociaux. Ces questions concernent toutes les facettes de notre corps, notre santé, notre alimentation et notre bien-être.

Du lundi au jeudi, entouré du docteur Georges Van Snick, de la journaliste Gwenaëlle Dekegeleer (plus connectée que jamais) et de la psychologue et sexologue Alexandra Hubin, Adrien n’hésite pas à tester toutes les solutions proposées par la pharmacienne Charlotte Costenoble, l’infirmière Annick Pétillion, l’ostéopathe Jean-Edouard Stocq, l’as en cosmétique Julien Kaibeck, la sophrologue Françoise Bidart, la coach sportive Stéphanie Dermaux, l’experte « main verte » Isabelle Masson, la spécialiste de l’habitat Annie Detheux ou encore le vétérinaire Julien Binard.

Dans chaque émission, la diététicienne Chloé De Smet met Adrien au défi de réaliser une recette santé alléchante afin de mettre un ingrédient à l’honneur.

Les enfants et les ados ne sont pas en reste puisqu’on leur demande notamment, via des séquences ludiques, d’expliquer l’utilisation de toute une série d’objets liés à la santé. On leur demande aussi de définir un terme du dictionnaire médical.

Le vendredi, l’émission est en mode week-end avec un retour sur les questions de la semaine et la meilleure recette ! Pour soigner votre image, Gwenaëlle et Julien Kaibeck accueillent les conseils vestimentaires de Peggy Parisotto ou les trucs maquillage d’Anouchka de Bellefroid.

Grâce à Adrien et sa bande, vous prenez chaque jour soin de vous, découvrez les meilleures recettes santé ; les trucs & astuces pour répondre efficacement aux contrariétés et les défis « feel good » !

vistamine_logo
vistamine

LE GRAND CACTUS

Fort du succès de ses Cactus dans le Waterzooi en radio, Jérôme de Warzée a débarqué en télé avec « Le Grand Cactus », en prime un jeudi sur deux, et ce depuis fin 2015.

La nouvelle émission de divertissement présentée par Adrien Devyver et Jérôme de Warzée, fait revivre l’actualité de la semaine écoulée de manière originale, dans un talkshow animé.

Accompagnés de chroniqueurs, ils revisitent l’actualité belgo-mondiale avec humour et finesse. Livia Dushkoff, Thierry Luthers et David Jeanmotte réagissent en permanence aux évènements, souvent insolites, qui se passent en plateau.

Au programme : des séquences parodiques, mais aussi des apparitions en plateau très rock’n’roll avec Kody, des duplex inédits depuis les quatre coins du monde avec James Deano, les revendications de Kiki l’innocent, mais aussi les Buzz du web signés Julie Van H et une bonne dose d’actualités décortiquées et remixées à la sauce de Warzée.

Freddy Tougaux, Cécile Djunga, Bénédicte Philippon et Sarah Grosjean alimentent également l’émission avec des séquences folles. Les grands événements, l’actualité que vous avez manquée, celle que vous préféreriez ignorer, rien ne leur échappe et tout est prétexte à rire.

Depuis sa mise à l’antenne, Le Grand Cactus n’a cessé de faire de nouveaux adeptes. Les chiffres d’audience le prouvent, le succès est grandissant. De nombreuses séquences font également le buzz sur les réseaux sociaux.

Le_grand_cactus_logo
leGrCactus_det

Chapitre précédent

03. Innovations

page précedente

Chapitre suivant

05. Mobilisations

page précedente